abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

Diese Seite ist nicht auf Deutsch verfügbar und wird angezeigt auf French

Artikel

25 Apr 2013

Autor:
European Center for Constitutional and Human Rights & Global Witness

[PDF] Plainte déposée accusant un cadre dirigeant du groupe Danzer d'être responsable de violations des droits de l'Homme contre une communauté congolaise

Une plainte déposée aujourd’hui par le Centre Européen pour les Droits de l’Homme (European Center for Constitutional and Human Rights) et Global Witness accuse un responsable du groupe allemand et suisse de commerce de bois Danzer d’être responsable, par omission, de graves violations des droits humains contre les habitants d’une communauté forestière en République Démocratique du Congo (RDC)…Elle accuse l’individu d’avoir omis de prévenir les violences commises par les forces de police et les militaires congolais contre la population civile du village de Bongulu…le 2 mai 2011…Les forces de sécurité auraient reçu une aide financière et logistique sous la forme de véhicules de transport et de paiements de la part de la société forestière Siforco… Des témoins déclarent que les personnels militaires et de police ont étés conduits au village dans des véhicules Siforco, que c’est un véhicule Siforco qui a conduit des villageois détenus en prison après l’incident…Danzer et Siforco soulignent qu’elles n’ont pas facilité la violence contre les populations locales en RDC…

Zeitleiste