abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in Deutsch and is being displayed in French

Story

23 Jul 2021

Luxembourg : Le gouvernement lance le Pacte national "Entreprises et droits de l'Homme", une initiative volontaire

Le 20 juillet 2021, Le gouvernement luxembourgeois a lancé le Pacte national "Entreprises et droits de l'Homme". Cette initiative volontaire s'adresse aux entreprises pour qu'elles mettent en œuvre les principes directeurs de l'ONU sur les entreprises et les droits de l'Homme tout au long de leur chaîne de valeur. Ce pacte fait partie des 20 actions mentionnées dans le deuxième Plan d'action national Entreprises et droits de l’homme adopté en décembre 2019.

Selon le gouvernement, "en souscrivant au Pacte, les entreprises s'engagent à:

  • sensibiliser leur personnel et leurs parties prenantes à la protection des droits de l'Homme en entreprise,
  • nommer une personne responsable des droits de l'Homme dans l'organisation,
  • former les salariés concernés en matière d'entreprises et droits de l'Homme,
  • développer des instruments de gouvernance permettant d'identifier les risques et de prévenir les violations de droits de l'Homme,
  • mettre en œuvre une ou plusieurs voies de recours pour traiter les cas signalés de violation de droits de l'Homme,
  • publier un rapport annuel standardisé sur les mesures mises en œuvre.

En adhérant au Pacte, les entreprises bénéficient des avantages suivants:

  • une visibilité comme signataire,
  • des formations pour la mise en œuvre d'une diligence raisonnable,
  • un package d'accompagnement sur mesure,
  • un retour confidentiel sur leur rapport annuel par un expert externe qui leur permettra de s'engager dans une amélioration continue en matière de respect des droits humains."