abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in Deutsch and is being displayed in French

Artikel

12 Mai 2014

Autor*in:
Pierre-Samuel Guedj, Affectio Mutandi, dans Le Cercle Les Echos (France)

Vers un fondamentalisme de la RSE porteur de nouveaux risques ?

Cantonnée aux firmes soucieuses d'inscrire la philanthropie dans le business, la responsabilité sociétale s’est imposée comme élément clé des stratégies. Cette éthique se voit consacrée avec l’évolution de son cadre juridique : la RSE voit sa justiciabilité s’accroitre ainsi que les risques économiques & réputationnels induits par la proposition de loi Devoir de Vigilance saluée par Laurent Fabius…[Fait référence à Auchan, Bolloré, Carrefour, Coca-Cola, Enron, Leclerc, McDonald's, Michelin, Samsung, Schneider Electric, Total]