Plus de 110 évêques demandent l'adoption de législations contraignantes sur le devoir de diligence des entreprises

Get RSS feed of these results

Alle Teile dieser Story

Artikel
+ Français - Verbergen

Autor/in: Claire Lesegretain, La Croix Africa

Près de 115 évêques du monde entier...soutiennent l'appel de la CIDSE, une alliance internationale regroupant 18 organisations catholiques de justice sociale, en vue de réclamer des lois plus contraignantes pour les grandes sociétés...« Comme les évêques ont eu une certaine influence, ça peut marcher pour obliger les grandes entreprises à un devoir de vigilance », commente-on pour La Croix à la CIDSE...Selon la CIDSE, qui a rendu public cet appel lundi 6 juillet, « les abus commis par des entreprises au détriment des personnes sont encore très répandus, mais les États peuvent mettre fin à cette situation en introduisant des mesures contraignantes au niveau national, et surtout international »...

La CIDSE avait déjà procédé ainsi en 2015 en proposant aux évêques de signer une déclaration sur les conflits liés à l’extraction minière. « Cette déclaration, signée par 125 évêques du monde entier, avait bien marché pour faire passer le message au Parlement européen »...Trois cardinaux, Reinhard Marx (Munich et Freising, Allemagne), Jean-Claude Hollerich (Luxembourg) et Charles Maung Bo (Rangoun, Myanmar), ont déjà apposé leur signature au bas de cet appel, ainsi que près de 115 évêques provenant d’une trentaine de pays des cinq continents...

Lesen Sie hier den vollständigen Post

Artikel
+ Français - Verbergen

Autor/in: Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité

Si les abus commis par les entreprises au détriment des populations demeurent monnaie courante, une occasion unique s'offre à tous les États d'agir et de mettre un terme à cette situation en introduisant des mesures contraignantes au niveau national, mais surtout au niveau international et régional, là où se situent les principales lacunes, comme l'affirment collégialement des évêques et des cardinaux du monde entier dans une déclaration commune publiée ce jour...

Les évêques appellent tous les membres de la famille humaine à se montrer solidaires et déclarent qu'à défaut d'une législation adéquate, on ne pourra empêcher les sociétés transnationales de pratiquer l'évasion fiscale, de porter atteinte aux droits humains, d'enfreindre le droit du travail et de détruire des écosystèmes entiers...Le Commissaire européen à la justice, Didier Reynders, a fait un pas dans la bonne direction en annonçant l'élaboration prochaine d'une législation européenne...Saluant cette annonce, la déclaration appelle les chefs d'État et de gouvernement à favoriser une législation contraignante au niveau des Nations unies en s'engageant dans l'actuel processus de négociation d'un Traité contraignant des Nations unies en faveur des droits de l'homme...

Lesen Sie hier den vollständigen Post

Artikel
+ Français - Verbergen

Autor/in: Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité, et 110 évêques

...les entreprises multinationales privilégient trop souvent et uniquement leurs intérêts privés, plutôt que de faire preuve de solidarité. Des entreprises irresponsables commettent depuis longtemps divers abus, en éludant les taxes qui pourraient servir à construire et à maintenir des services publics tels que des hôpitaux ou des écoles, en polluant nos sols, notre eau et notre air, ou en se rendant complices d'atteintes flagrantes aux droits humains un peu partout dans le monde, s'agissant notamment du travail forcé et du travail des enfants...

Cette situation préoccupante offre aux Nations unies, à l'Union européenne et aux États une occasion unique de passer à l'action, d'introduire une législation efficace et solide qui soumettrait les entreprises à un devoir contraignant et intersectoriel de diligence raisonnable en matière de droits humains, d'environnement et de gouvernance et qui permettrait aux victimes d'atteintes aux droits humains commises par des entreprises d'accéder plus facilement aux tribunaux afin d'obtenir réparation pour le préjudice subi...

Nous appelons tous les gouvernements à tenir leurs promesses et à respecter leur obligationen vertu du droit international de protéger les droits humains des atteintes commises par les entreprises...tous les États devraient participer de manière active et constructive aux négociations des Nations unies relatives à un instrument juridiquement contraignant,destiné à réglementerles activités des sociétés transnationales et autres entreprises commercialesdans le cadre du droit international des droits de l'homme...

Lesen Sie hier den vollständigen Post