abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

22 milliards des déchets toxiques : Le juge renvoie les parties dos à dos [Côte d'Ivoire]

Les 22,5 milliards Fcfa [payés par l'entreprise Trafigura et] destinés à l'indemnisation de 31.000 victimes des déchets toxiques vont encore rester bloqués en banque. Le président du tribunal de 1ère instance a refusé la levée du séquestre demandée par le cabinet juridique Leigh Day and Co. C'est cette structure qui a reçu les fonds sur un compte ouvert à la Sgbci afin de les distribuer aux bénéficiaires. Le juge...a également refusé de mettre l'argent à la disposition de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (Cnvdt-ci). L'organisation dirigée par Claude François Gohourou avait introduit une requête dans ce sens pour pouvoir faire les payements elle-même. Le juge a répondu que cela n'était pas possible au motif que la coordination n'est pas reconnue...

Story Timeline