abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Affaire du Probo Koala : Les victimes privées de recours pour obtenir justice [Côte d'Ivoire]

La FIDH et ses ligues membres en Côte d'Ivoire, la Ligue ivoirienne des droits de l'Homme (LIDHO) et le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH), regrettent la récente décision de la Cour d'appel de La Haye de ne pas étendre la procédure initiée aux Pays Bas aux faits qui se sont produits en Côte d'Ivoire. Aucune des juridictions saisies, en Côte d'Ivoire, en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, n'a pris de décision satisfaisante sanctionnant les plus hauts responsables et répondant au besoin de justice des victimes de ce drame. La FIDH, la LIDHO et le MIDH publient un rapport faisant le point sur les tentatives d'obtenir justice pour les victimes...« Cette décision intervenue aux Pays-Bas vient conforter le constat d'échec des justices nationales à enquêter et poursuivre effectivement les entreprises transnationales impliquées dans ce genre de drames environnementaux et humains, qui se déroulent souvent dans des pays en voie de développement à des milliers de kilomètres du siège de ces multinationales », a déclaré Me Patrick Baudouin, Président d'honneur de la FIDH et coordinateur du Groupe d'action judiciaire (GAJ) de la FIDH. [Fait référence à Trafigura].

Part of the following stories

Trafigura lawsuits (re Côte d’Ivoire)

Les victimes des déchets toxiques déversés par Trafigura à Abidjan en 2006 "privées de recours pour obtenir justice", selon la FIDH & ses membres ivoiriens