abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Côte d’Ivoire : l’affaire Probo-Koala refait surface

La Cour d’appel de La Haye, dans une décision en date 13 avril 2011, a rejeté une plainte déposée depuis septembre 2009 par l’organisation écologique Greenpeace qui avait intenté un procès contre « Trafigura », la multinationale qui avait affrété le bateau à l’origine des faits. Dans un communiqué motivant sa décision...la Cour a indiqué que « la possibilité de mener des poursuites est incertaine » car « aucun des suspects n'a la nationalité néerlandaise ou ne vit aux Pays-Bas ». Par ailleurs poursuit le texte, « les activités des sociétés mises en cause sont pour l'essentiel localisées hors des Pays-Bas »...la décision de la justice néerlandaise constitue « une énorme erreur et une journée noire pour les victimes et l’environnement en Côte d’Ivoire...Trafigura ne sera pas obligé de justifier du fait d’avoir mis en danger des vies humaines et d’avoir pris le risque de polluer l’environnement en Afrique », [a déclaré] Marietta Harjono, responsable de la section « déchets toxiques » au sein de Greenpeace.

Story Timeline