abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Coordination nationale des victimes des déchets toxiques : Motto Yao Esaïe remplace Claude Gohourou et annonce ses priorités [Côte d'Ivoire]

Motto Yao Esaïe est désormais le nouveau président de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Cnvdt-ci). Il remplace Claude Gohourou, en exil. Telle est l’information principale de la conférence de presse tenue récemment, à Cocody, par la Cnvdt-ci. Il ressort de la déclaration, que depuis le 03 avril 2012, suite à une assemblée générale, Motto Yao Esaïe, ancien vice-président, assurera désormais la présidence de cette coordination...Motto Yao Esaïe a révélé qu’il s’agit de soulager le reste des victimes en attente des 750 000 FCFA, réclamer le reliquat s’élevant à 70 milliards de FCFA tenus en ce moment par Trafigura, réclamer l’astreinte s’élevant à ce jour à 1 milliard 700 millions de FCFA au cabinet d’avocat anglais Leigh Day & Co. A cela s’ajoutent l’indemnisation totale de toutes les victimes de Côte d’Ivoire, la dépollution totale de tous les sites pollués, la réconciliation des victimes avec Trafigura.

Story Timeline