abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Déchets toxiques d'Abidjan: 7 M d'euros d'indemnisation détournés (avocats)

Près de 7 millions d'euros destinés à l'indemnisation des 6.000 victimes restantes des déchets toxiques déversés en 2006 à Abidjan ont été détournés par l'association en charge de sa distribution, ont accusé jeudi à Abidjan les avocats des victimes. Claude Gohourou, responsable de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI), "a volé l'argent des 6.000 victimes", a affirmé l'avocat anglais Martyn Day lors d'une conférence de presse à Abidjan. "M. Gohourou a promis depuis avril 2010 de dédommager les victimes, dont la plupart sont d'origine modeste et pauvre, mais jusqu'ici il ne l'a pas fait", a déploré ce responsable du cabinet d'avocats Leigh Day & Co, annonçant qu'une plainte a été déposée contre lui devant la justice ivoirienne. Après indemnisation de plus de 23.000 victimes, "4,5 milliards de FCFA (6,8 M EUR)" étaient "censés être disponibles sur le compte de la Coordination", mais "il ne reste plus que moins de 400.000 FCFA (610 euros)", a-t-il déclaré.

Story Timeline