abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Le système Coca-Cola promeut de nouvelles solutions de développement économique

Une étude menée par la Harvard Kennedy School et la Société financière internationale (IFC) publiée aujourd’hui évalue le modèle de Centre de distribution manuelle de Coca-Cola en Afrique. Au cours d'une discussion en groupe menée aujourd'hui à la Brookings Institution, le président Bill Clinton, Muhtar Ken, le président-directeur général de la société Coca-Cola et Pat Woertz, le président-directeur général de la société Archer Daniels Midland, ont débattu des façons dont l'entreprise pouvait jouer un rôle pour préserver au mieux les intérêts de ses actionnaires et ceux de la communauté. Ils ont souligné l'intérêt d'exploiter les activités de base de l'entreprise pour stimuler la croissance et le développement, notamment sur les marchés émergents. Le programme de Centre de distribution manuelle (Manual Distribution Center, MDC) de Coca-Cola en Afrique a été cité comme un exemple de solution innovante satisfaisant à la fois les objectifs de l'entreprise et le calendrier de développement international.