abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

L'OIT et l'Union africaine lancent l'Année internationale pour l'élimination du travail des enfants

"Elimination du travail des enfants : L'OIT et l'UA lancent l'année internationale", 5 avril 2021

L'OIT et l'UA lancent l'Année internationale pour l'élimination du travail des enfants ouvrant la voie à une plus grande collaboration entre les parties prenantes en Afrique.
« L'Union africaine (UA), en collaboration avec l'Organisation internationale du travail (OIT), a lancé l'Année internationale pour l'élimination du travail des enfants en Afrique...Le lancement a fourni une plateforme pour les parties prenantes africaines et multiples pour discuter des progrès et des lacunes restantes dans la lutte contre le travail des enfants sur le continent.

Les États membres des Nations unies ont renouvelé leur engagement avec l'adoption de la résolution 72/327 des Nations Unies qui déclare 2021 Année internationale pour l'élimination du travail des enfants. En 2021, la communauté mondiale qui lutte contre le travail des enfants et le travail forcé doit relever les défis posés par la COVID-19 et, accélérer les progrès vers les cibles des ODD en 2025 et 2030...

Alors que déjà un enfant africain sur cinq travaillait en 2016, l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le continent devrait pousser davantage d'enfants à travailler. En effet, on estime qu'une augmentation d'un point de pourcentage de la pauvreté entraîne une augmentation d'au moins 0,7 point de pourcentage du travail des enfants. La situation générale est très préoccupante pour les familles, les employeurs et les travailleurs en Afrique.
"Nous devons protéger les droits des enfants et encourager leur retour à l'école. Le plan d'action décennal de l'Union africaine doit être mis en œuvre à tous les niveaux pour favoriser le développement du continent et protéger les droits des enfants", a déclaré Guy Ryder, Directeur général de l'OIT...