abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Nouveau recours au Conseil d’Etat de plusieurs associations

Trois associations ont introduit un recours en annulation au Conseil d’Etat contre les licences d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite accordées par la Région wallonne à la FN Herstal et à John Cockerill Defense, ont-elles annoncé lundi.

Au mois d’août, elles avaient déjà obtenu gain de cause dans une procédure en suspension pour les licences de la première entreprise.

Les armes de la FN devaient être livrées à la Garde nationale impliquée dans le conflit au Yemen. Les associations — la Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), la Ligue des droits humains (LDH) et Vredesactie avec le soutien de la section francophone d’Amnesty International- veulent désormais en obtenir l’annulation définitive. Elles avaient en revanche été déboutées pour les licences visant des tourelles de char produites par John Cockerill et destinées à la Garde royale. Elles n’avaient notamment pu prouver l’implication de cette unité dans le conflit au Yemen...

Story timeline