abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

9 Apr 2021

Author:
Olivier Chicheportiche, BFM TV (France)

Samsung échappe à un procès en France pour pratiques commerciales trompeuses

En 2019, la filiale française du géant sud-coréen avait été mise en examen à la suite d'une enquête sur de possibles violations des droits de l'homme dans les usines du groupe, notamment en Chine, et d'être en totale contradiction avec ses engagements éthiques officiels.

Le long bras de fer entre les ONG Sherpa et Actionaid-Pour des peuples solidaires, et Samsung France s'achève par une défaite pour les deux associations.

On apprend ce vendredi que la justice française a finalement jugé irrecevable la plainte déposée contre la filiale française du géant sud-coréen et a donc annulé sa mise en examen prononcée en mars 2019.

"Cette décision intervient dans un contexte de plus en plus restrictif pour l’action des associations qui combattent l’impunité des multinationales", indique Actionaid France qui annonce former un pourvoi en cassation...

Au cœur du dossier, de possibles violations des droits de l'homme dans les usines du groupe, notamment en Chine, et donc d'être en totale contradiction avec ses engagements éthiques officiels pourtant proclamés sur son site internet officiel.

Story Timeline