abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Sous-traitance : le Sénat renonce à sanctionner les multinationales

La proposition de loi sur le devoir de vigilance a été examinée en seconde lecture par les sénateurs. Mais c’est une version fortement modifiée qui a été adoptée par la majorité de droite qui compose le Sénat. Celle-ci se cantonne à une obligation de transparence et supprime toute idée de sanction en cas de manquement. Cependant, le gouvernement, par la voix du ministre de l'Économie, est venu soutenir le texte initialement voté par les députés...[Lire la suite : http://www.novethic.fr/empreinte-sociale/sous-traitance/isr-rse/sous-traitance-le-senat-renonce-a-sanctionner-les-multinationales-144112.html]

Part of the following stories

France : Les sénateurs transforment le devoir de vigilance des sociétés mères en obligation de reporting, regrette la société civile

France : Proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales