abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

This page is not available in English and is being displayed in French

Article

Trafigura inculpé au début du procès de l'affaire Probo Koala

...Trafigura...et d'autres accusés ont été inculpés mardi de violation des législations sur l'environnement dans l'affaire des déchets toxiques du Probo Koala, dont le procès s'est ouvert mardi à Amsterdam... Les audiences doivent durer un mois et le procès prendre fin le 2 juillet. Plusieurs mois pourraient s'écouler ensuite avant que le jugement soit rendu. Trafigura, l'affréteur du cargo Probo Koala, avait tout d'abord voulu se débarrasser des résidus chimiques des cuves du cargo à Amsterdam en juillet 2006... Trafigura avait loué un mois plus tard les services d'une entreprise ivoirienne de transports pour disperser les résidus de pétrole... Les déchets avaient été épandus dans plusieurs sites d'Abidjan... Peu après, des milliers d'habitants s'étaient plaints de maux de tête, d'irritations et de problèmes respiratoires. Pour les autorités ivoiriennes, 16 personnes en sont mortes, mais un magistrat britannique a affirmé en septembre 2009 qu'aucun élément ne prouvait que les déchets avaient provoqué plus que des "symptômes grippaux". Trafigura dément toute malversation...