This piece of content is part of a larger story, but that story is not available in your language. We do still recommend you read this content in the context of this story:

Concertation nationale sur la gestion du pétrole et du gaz Macky Sall, président de la république : «Garantir une gestion transparente, inclusive et durable de nos ressources»

Author: Le Soleil (Sénégal), Published on: 13 June 2018

La concertation nationale sur la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz a été présidée, hier, par le président de la République, Macky Sall. Acteurs politiques, religieux, coutumiers, de la société civile, du secteur privé… ont pris part à cette journée. Le chef de l’Etat a indiqué que cette concertation s’inscrit dans son ambition de garantir une gestion prudente, inclusive et durable de nos ressources pétrolières et gazières...L’objectif était de construire un consensus autour de la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz, de promouvoir la transparence et de partager toutes les informations sur le secteur pétrolier et gazier du Sénégal. Ainsi, de l’avis du Président Macky Sall, cette journée de concertation nationale sur la gestion des revenus du pétrole et du gaz marque une étape importante dans le processus d’exploitation des hydrocarbures du Sénégal. «Elle s’inscrit dans mon ambition renouvelée de garantir une gestion prudente, sereine, inclusive et durable de nos ressources pétrolières et gazières et d’en maîtriser les énormes enjeux géostratégiques qui sont  d’ordre sécuritaire, socio-économique et écologique» a-t-il dit. Le président de la République de rappeler les risques auxquels font face certains pays soudainement pourvus de richesses naturelles. Ce qui explique toute la pertinence de prendre «des mesures conservatoires visant à préserver la Nation de toutes les externalités négatives liées au développement de l’industrie pétrolière». «Voilà pourquoi j’ai souhaité engager avec toutes les forces vives de la Nation une réflexion prospective sur l’utilisation future des revenus du pétrole et du gaz même si les premiers barils ne seront produits que vers 2021-2022», a ajouté le chef de l’Etat. Le Président Macky Sall a rappelé aux participants que leur présence est aussi «capitale» et qu’elle témoigne leur «esprit républicain». «Le développement raisonné du secteur pétrolier au Sénégal requiert des ressources humaines hautement qualifiées, compétentes et vigoureuses, imprégnées des valeurs, de vertus de transparence et de bonne gouvernance. C’est le sens de notre adhésion, dès 2013, à l’Itie. C’est également le sens des nouvelles dispositions constitutionnelles qui garantissent désormais la souveraineté du peuple sénégalais sur les ressources naturelles du pays», a-t-il défendu.

Read the full post here