hide message

Hello! Welcome to the Resource Centre.

We hope you find our free tools and resources useful. Did you know we also work directly with community advocates, providing them with the skills and resources to document corporate human rights abuses and effectively communicate with business?

This is only possible through generous donations from people like you.

Please consider supporting our work.

Thank you,
Phil Bloomer, Executive Director

Donate now hide message

Gabon: Total condamné par la justice pour avoir tenté de licencier des travailleurs grévistes

Author: Joël Lanti Ndigi, Gabon Media Time (Gabon) , Published on: 8 August 2018

"Gabon: l’ONEP obtient la condamnation de Total", 7 août 2018

Dans le conflit qui oppose l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) à...Total Gabon...[le]...tribunal de première instance...a rendu son verdict. Ainsi, l’entreprise a été sommée par la justice de mettre un terme à ses agissements qui violent la législation en vigueur...[Le] tribunal...a rendu son verdict...les responsables du groupe se sont rendus coupables de violation du code du Travail...[pour avoir]...adressé des courriers de convocation aux employés grévistes en vue de les licencier. Contrairement au code du travail...« Statuant publiquement, par ordonnance contradictoire du juge des référés...en matière civile et en premier ressort ; disons que l’émission de lettres de convocation à un entretien préalable en vue d’un licenciement pour avoir pris part à une grève non déclarée illicite, constitue un trouble manifestement illicite, né de la violation des dispositions des articles 342 à 345 du code du Travail », peut-on lire dans un...jugement civil...La cour a donc sommé l’entreprise de cesser ses agissements à l’encontre des salariés concernés...« Enjoignons dès lors Total Gabon SA à cesser toute procédure de cette nature, pour ce motif, à l’encontre des six salarié concernés. Ordonnons l’exécution provisoire sur minute, et avant enregistrement, nonobstant toutes voies de recours de la présente ; Condamnant la société Total Gabon aux entiers ». Conséquence, cette dernière devra s’acquitter de l’ensemble des frais de justice. Il faut rappeler que l’ONEP avait conditionné le retour à la sérénité dans l’entreprise à la satisfaction totale des préalables notamment l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, le paiement du 13ème mois, le bonus programme 4 C, l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, le groupement d’intérêt économique, le paiement d’un bonus partiel de cession des actifs, la mutation du personnel des sites vers la base, la prime de panier, l’évolution des primes sur le Cap Lopez et la prime de responsabilité.

Read the full post here

Related companies: Total