Israël : Le gouvernement rejette une requête d’une ONG demandant l'annulation d'exportation d’un logiciel de NSO Group utilisé pour surveiller des défenseurs des droits

Author: Amnesty International (France), Published on: 4 December 2018

« Israël. La licence de NSO Group doit être annulée à la suite de la vente d’un logiciel de surveillance controversé », 28 novembre 2018

…Une récente enquête du quotidien Haaretz a révélé qu’un outil de surveillance sophistiqué de l’entreprise [israëlienne NSO Group], baptisé Pegasus, a été proposé aux autorités saoudiennes l’an dernier.

Il y a deux semaines, Amnesty International Israël a présenté au ministère israélien de la Défense une requête urgente pour demander l’annulation de la licence d’exportation de systèmes de défense de NSO Group au vu de la tentative d’attaque informatique à l’aide de ce logiciel subie par un membre du personnel d’Amnesty International [qui était la cible d’une surveillance sophistiquée]…

Cependant, le ministère a refusé cette semaine d’annuler la licence de l’entreprise. Amnesty International envisage donc d’engager une procédure devant les tribunaux…

Dans une déclaration adressée à Amnesty International, NSO Group a indiqué que ses produits étaient « conçus pour être exclusivement utilisés à des fins d’enquête et de prévention de la criminalité et du terrorisme » et que toute autre utilisation contrevenait aux termes de leur politique et de leurs contrats...

Amnesty International est cependant préoccupée de constater que dans de nombreux cas, les activités de surveillance sont menées d’une manière contraire aux dispositions du droit international relatif aux droits humains...

Read the full post here

Related companies: NSO Group