Australie : Un juge invoque le changement climatique pour rejeter le projet minier de Gloucester Resources

Author: Libération et AFP (France), Published on: 12 February 2019

« Le climat invoqué par un tribunal australien pour rejeter un projet minier », 8 février 2019

Le tribunal des affaires foncières et environnementales de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, dans l’ouest de l'Australie, a estimé que le projet de mine de charbon à ciel ouvert de Rocky Hill, situé à Gloucester, à 220 km au nord de Sydney, intervenait «au mauvais endroit, au mauvais moment».

La décision rendue par le juge Brian Preston se distingue en particulier par le fait qu’elle ne s’appuie pas seulement sur les études d’impact local du projet de la société Gloucester Resources, mais aussi sur les répercussions secondaires en termes de réchauffement climatique liées à l’utilisation du charbon. «Il faut éviter ces conséquences graves. Le projet doit être refusé», poursuit-il. «Toutes les ressources naturelles ne doivent pas nécessairement être exploitées.»

La décision cite à de multiples reprises l’Accord de Paris sur le climat, que l'Australie a ratifié en 2016, et la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques...

«C’est la première fois que le changement climatique est utilisé comme un motif de refus d’un projet d’énergie fossile dans ce pays et, à ce que je sache, ailleurs aussi.» [a décalré l’avocat David Morris]...

 

Read the full post here