Hide Message

Updating the Resource Centre Digital Platform

The Business & Human Rights Resource Centre is at a critical point in its development. Our digital platform is home to a wealth of information on business and human rights, but hasn’t had a visual refresh for a number of years.

We will soon be updating the site to improve its usability and better serve the thousands of people that use our site to support their work.

Please take an advance peek at our new look, and let us know what you think!

Thank you,
Alex Guy, Digital Officer

Find Out More Hide Message

RDC: Une députée dénonce la spoliation des terres des paysans par les entreprises minières

Author: Radio Okapi (RDC), Published on: 7 October 2019

"Haut Katanga : la députée Liliane Komba dénonce la spoliation des champs de la population par les miniers", 7 octobre 2019

La députée provinciale du Haut Katanga élue de Kambove Liliane Komba dénonce la spoliation des champs de la population dans plusieurs coins du territoire de Kambove. D'après elle, ce sont les entreprises minières qui occupent ces champs et continuent à mener des prospections dans plusieurs villages détruisant par moment certains produits agricoles. Elle en appelle aux autorités politico-administratives du territoire et de la province pour que les activités champêtres de ces populations soient protégées et sécurisées.

« Des populations perdent leurs champs au profit des exploitants miniers. C’est le cas de Kintungulwa où les gens sont dépossédés de leurs champs alors que pour ces personnes les champs constituent un moyen de survie. Le même cas est observé à la cité de Kambove où les carrés miniers vont au-delà de leurs limites, mais aussi à Lwafu et Kapulwa », dénonce Liliane Komba.

L'administrateur du territoire de Kambove Jobeck Mukabe reconnaît ces faits mais refuse de parler de la spoliation. Il indique que ces entreprises qui viennent sont détentrices des titres pour mener des prospections. Ces titres, ajoute-t-il ont été obtenus à partir de Kinshasa. A son niveau, il cherche à trouver des nouveaux sites à attribuer à ses administrés pour qu'ils continuent avec leurs activités champêtres.

Read the full post here