Côte d'Ivoire: Les labels ne protègent pas contre les pires formes de travail des enfants, selon une enquête

Author: RTS (Suisse), Published on: 21 January 2020

"Des enfants travaillent pour le chocolat certifié "commerce équitable"", 20 janvier 2020

Personne ne souhaite acheter du chocolat produit par des enfants dans des conditions de pauvreté. Les multinationales l’ont compris et proposent de plus en plus des produits avec un label équitable. Toutefois, entre travail des enfants, déforestation et pauvreté, rien n’a changé...

"Certains de mes enfants sont scolarisés. Mais j’ai dû sortir de l’école les plus grands pour venir m’aider dans la plantation. Ils travaillent avec moi maintenant." Monsieur Koné...est un agriculteur certifié UTZ en Côte d’Ivoire...Mais plusieurs de ses enfants âgés entre 10 et 16 ans travaillent avec lui.

La situation de la famille Koné tranche avec les promesses du label: la lutte contre la pauvreté et le travail des enfants. Le label verse des primes en argent aux planteurs et donne des formations...Il est largement utilisé par les multinationales du chocolat, comme Mars, Hershey, Nestlé et bien d’autres...   

Le porte-parole du label explique que UTZ ne souhaite pas cacher le travail des enfants, mais le détecter et trouver des solutions. Ceci expliquerait la proportion plus importante d’enfants dans les fermes certifiées UTZ. "Une simple interdiction du travail des enfants n’est pas efficace, explique le porte-parole. Chez UTZ, nous favorisons la formation des agriculteurs. Nous mettons actuellement en place un système d’évaluation, de suivi et de remédiation."

Les labels ne protègent pas contre les pires formes de travail des enfants. Mise au Point a rencontré des adolescents dans des plantations illégales. Ces enfants et ces jeunes adultes ont quitté leur famille du Burkina Faso pour venir travailler sans salaire dans des forêts protégées...

 

Read the full post here

Related companies: Hershey Mars Nestlé