France : La Commission nationale de l'informatique et des libertés enquête sur l'entreprise publicitaire Criteo pour violations de la protection des données personnelles

Author: Alice Vitard, L'Usine digitale (France), Published on: 26 March 2020

« La Cnil ouvre une enquête sur Criteo pour violation du RGPD », 10 mars 2020

L'ONG britannique Privacy International a déposé une plainte contre Criteo devant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Un porte-parole du gendarme français de la vie privée a confirmé à Techcrunch, le 10 mars 2020, l'ouverture d'une enquête.

Le spécialiste français du reciblage publicitaire est accusé de violer la législation sur la protection des données personnelles. "L'écosystème de l'Adtech repose sur de vastes atteintes à la vie privée exploitant les données des personnes au quotidien", explique Privacy International en citant l'exemple des bannières de recueil de consentement jugées "trompeuses". 

.Si la Cnil estime que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) a été violé, elle peut infliger à Criteo une amende allant jusqu'à 4% de son chiffre d'affaires annuel mondial. En 2018, l'entreprise française affichait un chiffre d'affaires de 2,3 milliards de dollars...

...L'ONG espère que cette nouvelle enquête mènera à une remise en cause plus large de l'industrie des technologies publicitaires pour "provoquer des changements"...

Read the full post here