Indonésie : Les pêcheuses de Pari se battent contre l’octroi du titre de propriété et des droits de construction à PT Bumi Pari Asri sur leur île

Author: Isabelle Delforge, CCFd-Terre Solidaire (France), Published on: 26 March 2020

« En Indonésie, rencontre avec des pêcheuses qui luttent contre la privatisation de leur île », 12 mars 2020

Les habitants de l’île de Pari étaient heureux d’avoir fait de leur île une destination écotouristique. Mais en 2015, ils apprennent que l’entreprise PT Bumi Pari Asri (BPA), filiale d’un des immenses conglomérats qui dominent l’économie indonésienne, a acheté les lieux. L’entreprise veut y construire un important complexe touristique. Elle interdit désormais aux familles de vivre du tourisme et de la pêche, et même de rester dans leur maison. La population de Pari s’insurge. La répression commence...

...Loin d’être une exception, Pari fait partie d’un ensemble de 110 îles de la baie de Jakarta dont 60 ont déjà été privatisées...

...[P]rès de 835 000 familles de pêcheurs sont actuellement touchées par de grands projets sur les côtes et les petites îles...

...Au total, quatre leaders de la contestation ont été emprisonnés puis acquittés, et 19 maisons ont été démolies par l’entreprise...

..Grâce à l’aide juridique d’organisations de défense des droits humains, les habitants ont demandé au ministère des Affaires agraires la révocation des titres de propriété et des droits de construction de l’entreprise...

Aucune décision n’a encore été prise, mais l’Ombudsman, une institution officielle de contrôle des services publics, a décrété début 2018, que l’octroi du titre de propriété à PT Bumi Pari Asri était le fruit d’un vice de forme...

 

 

Read the full post here