La Haut-Commissaire de l'ONU appelle pour un moratoire sur l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale lors des manifestations pacifiques

Author: Ouest-France avec AFP, Published on: 29 June 2020

« Reconnaissance faciale : Bachelet veut un moratoire » 25 juin 2020

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a plaidé jeudi 25 juin pour un « moratoire » sur l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale lors des manifestations pacifiques, craignant qu’elle n’amplifie les discriminations notamment à l’encontre des personnes d’origine africaine...

Plusieurs entreprises, comme Amazon, IBM ou Microsoft ont suspendu la vente de ces logiciels d’identification à la police, tant que des règles claires n’auront pas été fixées.

« La reconnaissance faciale ne devrait pas être utilisée dans le cadre de manifestations pacifiques sans la mise en place de garanties essentielles en matière de transparence, de protection des données et de surveillance », a déclaré Michelle Bachelet, dans un communiqué...

Elle demande par conséquent que la technologie de reconnaissance faciale dans le cadre de manifestations pacifiques fasse l’objet d’un moratoire, jusqu’à ce que les États remplissent certaines conditions en matière de respect des droits humains.

Ces conditions comprennent notamment « une surveillance efficace et indépendante de son utilisation, des lois strictes sur la protection de la vie privée et des données, et une transparence totale quant à l’utilisation des enregistrements d’images et de la technologie de reconnaissance faciale dans le contexte des rassemblements ».

Read the full post here

Related companies: Amazon.com IBM Microsoft