Hide Message

Updating the Resource Centre Digital Platform

The Business & Human Rights Resource Centre is at a critical point in its development. Our digital platform is home to a wealth of information on business and human rights, but hasn’t had a visual refresh for a number of years.

We will soon be updating the site to improve its usability and better serve the thousands of people that use our site to support their work.

Please take an advance peek at our new look, and let us know what you think!

Thank you,
Alex Guy, Digital Officer

Find Out More Hide Message

This piece of content is part of a larger story, but that story is not available in your language. We do still recommend you read this content in the context of this story:

Le nombre d'assassinats de militants pour la défense de la terre et de l'environnement en une année a été plus élevé que jamais, s'alarme Global Witness

Author: Global Witness, Published on: 29 July 2020

Global Witness dévoile aujourd'hui un sombre record de défenseurs des droits à la terre et de l'environnement assassinés en une seule année : 212 personnes ont été tuées en 2019...Le rapport annuel de l'ONG a également mis en lumière le rôle critique que jouent les défenseurs des droits...dans la lutte urgente contre la dégradation du climat...En moyenne, quatre défenseurs ont été tués chaque semaine depuis la création de l'accord de Paris sur le climat en décembre 2015...plus de la moitié des meurtres signalés l'année dernière se sont produits dans deux pays seulement : la Colombie (...64 assassinats) et les Philippines (un nombre en hausse, passant de 30 assassinant en 2018 à 43 en 2019)...

Parmi ces meurtres figure celui de Datu Kaylo Bontolan, assassiné aux Philippines après s'être opposé à l'exploitation minière illégale dans la région...Le secteur minier a été le plus meurtrier au monde avec 50 défenseurs tués en 2019, l'agroalimentaire restant une menace, en particulier en Asie où se sont déroulées 80 % des attaques liées à l'agroalimentaire...

L'ONG souligne également le fait qu’en ce moment les communautés indigènes subissent des attaques disproportionnées...Pourtant les recherches montrent que les communautés indigènes et locales gèrent des forêts qui contiennent l'équivalent en carbone d'au moins 33 fois nos émissions annuelles actuelles...

Read the full post here