hide message

Hello! Welcome to the Resource Centre.

We hope you find our free tools and resources useful. Did you know we also work directly with community advocates, providing them with the skills and resources to document corporate human rights abuses and effectively communicate with business?

This is only possible through generous donations from people like you.

Please consider supporting our work.

Thank you,
Phil Bloomer, Executive Director

Donate now hide message

This piece of content is part of multiple stories. We recommend you read this content in the context of one of the following stories:

DLH accusé d'avoir financé la guerre au Liberia

Author: Béatrice Héraud, Novethic [France], Published on: 19 November 2009

Global Witness et Sherpa, soutenus par Greenpeace France, les Amis de la Terre et l'activiste libérien Alfred Brownell, ont déposé une plainte contre l'importateur de bois international DLH devant le procureur de la République de Nantes, pour demander l'ouverture d'une enquête judiciaire concernant les activités de la branche française du groupe au Liberia, durant le début des années 2000... DLH, s’est déclaré « très surpris » et découvrir par notre appel le dépôt de la plainte. Tout « en prenant cela très au sérieux », l’entreprise met aujourd’hui en avant son rôle de « pionnier » dans la politique de certification du bois, notamment au Congo... Selon Sébastien Monvois, responsable du marketing et de la communication de la branche française, l’entreprise « importe aujourd’hui 100% de bois légaux ». [fait aussi référence à Oriental Timber Corporation, Association interafricaine des industries forestières (Inter-African Forest Industries Association - Ifia]

Read the full post here

Related companies: DLH (Dalhoff Larsen & Horneman)