Samsung lawsuit (re misleading advertising and human rights violations, France)

samsung wikipedia commons

Since 2013, the human rights and workers' rights organizations Sherpa, ActionAid France – Peuples Solidaires and Indecosa-CGT have filed various claims against Samsung Electronics and its subsidiaries in different French courts. The organizations assert that Samsung's public ethical commitments constitute misleading advertising in light of evidence of alleged human rights violations in the companies' factories in China, Vietnam and South Korea.

2013 legal action

On 26 February 2013, the three claimants submitted a complaint to the Public Prosecutor against Samsung France and X (in French civil procedure, a complaint lodged against X allows a defendant to bring an action against a person whose identity they do not know). The organizations allege misleading advertising practices, based on the incompatibility between Samsung's public ethical commitment to being a "socially responsible" company and a report from China Labor Watch which alleges frequent unpaid overtime, the absence of adequate safety measures, and compulsory work practices in Samsung's subcontractors factories in China.

On 8 July 2013, the Prosecutor opened a preliminary investigation to determine whether the brand's ethical commitments constitute misleading advertising in relation to working conditions for product fabrication. On 3 December 2014, the Public Prosecutor dismissed the complaint after a hearing with the legal director of Samsung France, research on Samsung's website, and an interview with the director of Samsung's Department for the Protection of Populations. Sherpa described this inquiry as superficial arguing that it did not adequately address the situation at its suppliers' factories.

2015 legal action

On 17 December 2015, Sherpa and Indecosa-CGT summoned Samsung Global and its subsidiary, Samsung Electronics France, to appear before the Court of Bobigny for deceptive marketing practices. According to Sherpa, this was the first time that consumer protection laws were used in France to file a case against a multinational company in relation to alleged human rights violations in its foreign subsidiaries.

Based on additional evidence (including from 2014 and 2015 reports by China Labor Watch) the lawsuit alleges the use child labour, unpaid overtime, absence of adapted security measures for employees performing dangerous tasks, use of carcinogenic substances, and the exercise of moral pressure and physical violence by employers. Moreover, the organizations added the South Korean parent company, Samsung Electronics Co., in the legal action in order to circumvent Samsung France's argument denying all liability with regards to its head office. Relying on this additional evidence, claimants used the private prosecution procedure which does not require the Public Prosecutor to investigate and gives direct access to the courts without investigation. On January 11, 2017, the judge set the costs of the procedure and the date for the substantive hearing on December 5, 2017. However, in light of new elements that could be used as evidence, the plaintiffs did not follow through on this procedure and had to withdraw from the proceeding.

2018 legal actions

On 11 January 2018, Sherpa and ActionAid France – Peuples solidaires filed a new lawsuit against Samsung Electronics France and its South Korean parent company, Samsung Electronics Co., Ltd in front of the Tribunal de Grande Instance in Paris, alleging misleading business practices. The evidence gathered for this lawsuit includes reports by China Labor Watch documenting the exploitation of children under sixteen, excessive working hours, dangerous working conditions due to lack of proper equipment, working conditions and accommodation incompatible with human dignity, and the presence of benzene and methanol in Korean factories, which presents a health hazard for employees.

Samsung France denied these accusations and claimed to respect all international and national labour norms in its supply chains. It furthermore emphasised its zero-tolerance policy for child labour.

Following a short preliminary investigation, the Bobigny prosecutor, to whom the case had been transferred, decided to close the preliminary investigation on March 6.

On 25 June 2018, Sherpa and ActionAid France - Peuples solidaires filed a civil party lawsuit to the Paris court following the closing of the case by the Bobigny public prosecutor. The organisations argue that evidence that working conditions at Samsung LCD in Korea and Vietnam are linked to serious diseases developed by workers justifies the request for instruction of an investigating judge. 

The case is ongoing.

News:

- [FR] L'envers du décor: deux ONG accusent Samsung d'utiliser des enfants en Asie pour fabriquer ses smartphones, Newsmonkey, 12 Jan 2018
- [FR] Samsung visé par une plainte pour pratiques commerciales trompeuses, France TV Info, 11 Jan 2018
- [FR] Travail des enfants : une association attaque Samsung en justice, Numerama, 11 Jan 2018
- [FR] « Conditions de travail inhumaines » : une ONG porte plainte contre Samsung, Le Parisien, 11 Jan 2018
- [EN] Samsung hit with lawsuit over misleading advertising related to alleged human rights violations, CNBC, 11 Jan 2018
- [EN] French group sue Samsung amid alleged labor abuse, Business Insider, 11 Jan 2018
- [FR] Sherpa contre Samsung, la soft law en ligne de mire, France Culture, 11 janvier 2017
- [FR] Téléphonie : Une ONG attaque Samsung France en justice, Le Parisien, 17 Dec 2015
- [FR] Plainte contre Samsung, accusé de bafouer ses engagements éthiques en Chine, Novethic, 27 Feb 2013

Company documents:
- [EN] The values that define Samsung's spirit

NGOs documents:

- [FR] SAMSUNG : Sherpa et ActionAid France déposent plainte avec constitution de partie civile contre le leader mondial du smartphone, Sherpa, 25 June 2018
- [EN] Samsung target of a lawsuit that would expose human rights violations, Sherpa and ActionAid France, 11 Jan 2018
- [EN] Sherpa's 2015 Activity Report, Sherpa, 2016
- [FR] France : l'association Sherpa cite à comparaitre Samsung pour pratiques commerciales trompeuses suite à de nouvelles révélations sur le travail des enfants en Chine, Sherpa, 17 Dec 2015
- [FR] Samsung, le leader mondial des smartphones, poursuivi pour pratiques commerciales trompeuses, Sherpa, 17 Dec 2015
- [EN] Samsung in China: an attack on the fundamental rights of workers, Sherpa, 6 Dec 2013

Get RSS feed of these results

All components of this story

Article
+ Français - Hide

Author: Le Parisien

Le numéro 1 mondial des smartphones est encore mis en cause pour les conditions de travail de ses ouvriers en Chine. L'association française Sherpa dépose plainte ce jeudi...Alors que de nombreux produits et téléphones Samsung se retrouveront au pied des sapins de Noël le 24 décembre, « selon des rapports de CLW, Samsung France tromperait les consommateurs en publiant des engagements éthiques qu'il affirme respecter partout dans le monde », explique Sherpa...« Les pratiques et le discours de Samsung méritent d'être sanctionnés, estime de son côté Alain Bazot, président de l'UFC-Que choisir, la principale association de consommateurs en France. Cela répond à une attente du consommateur qui devient de plus en plus exigeant sur la traçabilité des produits. »

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Pauline Gilles, NewsMonkey

Deux ONG françaises accusent Samsung de recourir à des enfants de moins de 16 ans dans les usines de ses sous-traitants. En plus de conditions de travail et d'hébergements abominables, les enfants manipuleraient des produits toxiques et potentiellement mortelles...Sherpa et Peuples Solidaires ont Samsung dans le viseur depuis 2012, date à laquelle les organismes de terrain ont entamé leurs premières investigations. Mais aujourd'hui, de nouveaux rapports provenant de l'ONG américaine China Labor Watch viennent étayer leur dossier...Et ce n'est pas une grande première. Sherpa avait déjà déposé plainte en décembre 2015 contre Samsung, après une première plainte classée sans suite en 2013 et une autre fin 2014...De son côté, Samsung nie les allégations et affirme, dans un communiqué de presse, pratiquer une "politique de tolérance zéro sur le travail des enfants aussi bien dans ses propres installations que chez ses fournisseurs".

Read the full post here

Article
11 January 2018

French groups sue Samsung amid alleged labor abuse

Author: Associated Press, Business Insider UK

Two French rights groups have filed a lawsuit against electronics giant Samsung, accusing it of misleading advertising because of alleged labor abuses at factories in China and South Korea...It accuses Samsung of "deceptive trade practices," based on documents from China Labor Watch and others alleging violations including exploitation of children and use of dangerous equipment and gases. It's part of larger efforts to use French courts to hold multinationals to account. Samsung didn't immediately comment. On its website, it says it maintains "a world-class environment, safety and health infrastructure and rigorous standards to safeguard our employees' well-being."

Read the full post here

Article
11 January 2018

Samsung hit with lawsuit over misleading advertising related to alleged human rights violations

Author: Arjun Kharpal, CNBC

Samsung is being sued in France for misleading advertising related to alleged workers' rights violations. The lawsuit was filed by two non-governmental organizations (NGOs), Sherpa and ActionAid France, in a Paris court on Thursday...Sherpa and ActionAid France claim to have gathered evidence from a number of sources, including the NGO China Labor Watch, which they say infiltrated Samsung factories in China and South Korea to reveal human rights violations...Samsung is not accused of human rights violations, however, but of misleading advertising because published on its website are ethical commitments that guarantee workers' rights..."The gap between these ethical commitments and the reality in factories as described by the NGOs is unacceptable and should be sanctioned," Sherpa and ActionAid France said in a press release Thursday.

 

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Sara Ghibaudo, France Info

L'association Sherpa, qui défend les victimes de crimes économiques, va déposer plainte, jeudi 11 janvier, contre le groupe Samsung pour pratiques commerciales trompeuses, selon les informations de France Inter. L'ONG estime que les engagements éthiques du leader mondial des téléphones portables ne correspondent pas à la réalité de ses usines chinoises...Marie-Laure Guislain de l'association Sherpa souhaite "donner le pouvoir au consommateur et, on l'espère, à l'ouvrier d'agir en cas de non-respect de ces engagements". Selon l'association, le consommateur français "ne veut plus être responsable malgré lui de violations graves des droits fondamentaux des travailleurs sur la chaîne de production".

Read the full post here

Company response
+ Français - Hide

Author: Sherpa et ActionAid France – Peuples solidaires

Sherpa et ActionAid France – Peuples solidaires... déposent aujourd’hui une nouvelle plainte simple pour pratiques commerciales trompeuses devant le Tribunal de Grande Instance de Paris contre le géant de l’électronique, SAMSUNG ELECTRONICS FRANCE, filiale française, et SAMSUNG MONDE, la maison mère dont le siège social se trouve en Corée du Sud.

Les éléments versés à la plainte, dont de nouveaux rapports d’enquêtes très documentés de l’ONG China Labor Watch qui s’est infiltrée dans les usines SAMSUNG, dévoileraient des violations des droits fondamentaux.

Les rapports d’enquête versés constatent notamment l’emploi d’enfants de moins de seize ans, des horaires de travail abusifs, l’absence d’équipements appropriés aux risques encourus, des conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine. Par ailleurs, l’utilisation de benzène et de méthanol dans les usines aurait causé des maladies incurables chez plusieurs employés.

Pourtant, pour cultiver une image responsable, SAMSUNG publie des engagements éthiques ambitieux qui assurent un respect sans faille des droits des travailleurs sur toute la chaîne de production, et déclare même vouloir devenir « l’une des entreprise les plus éthiques au monde »[1].

Nous demandons à la justice de sanctionner cet écart inacceptable entre ces engagements éthiques et la réalité dans les usines telle que décrite par les ONG de terrain.

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Nelly Lesage, Numerama

L'association Sherpa a annoncé le dépôt d'une plainte visant la maison mère et la filiale française de Samsung. Le document évoque des « pratiques commerciales trompeuses », incluant le travail d'enfants de moins de 16 ans dans ses usines...La plainte vise à la fois la maison mère de la firme, dont le siège social est en Corée du Sud, et sa filiale Samsung Electronics France. « Les éléments versés à la plainte, dont de nouveaux rapports d'enquêtes très documentés de l'ONG China Labor Watch qui s'est infiltrée dans les usines Samsung, dévoileraient des violations des droits fondamentaux », écrit l'association Sherpa dans un communiqué...Les organisations à l'origine de la plainte évoquent plusieurs types de violations, parmi lesquelles « l'emploi d'enfants de moins de seize ans, des horaires de travail abusifs, l'absence d'équipements appropriés aux risques encourus, des conditions de travail et d'hébergement incompatibles avec la dignité humaine ».

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Timothee Boutry et Matthieu Pelloli, Le Parisien

David contre Goliath : deuxième round. L'association de défense des victimes de crimes économiques Sherpa s'attaque encore au géant de l'électronique Samsung, leader mondial des smartphones. Selon nos informations, Sherpa dépose ce jeudi matin une plainte pour « pratiques commerciales trompeuses » devant le tribunal de grande instance de Paris contre Samsung Monde...et Samsung Electronics France (SEF), sa filiale tricolore...L'association s'appuie notamment sur des enquêtes récentes de China Labor Watch (CLW), une ONG chinoise. En infiltrant les sites de production de Samsung, CLW aurait mis au jour de graves violations des droits fondamentaux des travailleurs...Contacté, Samsung France est, de son côté, catégorique : « Samsung respecte scrupuleusement les normes et réglementations locales et internationales en matière de travail, et exige la même conformité de ses fournisseurs. Concernant le travail des enfants, Samsung applique une politique de tolérance zéro. »

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Marie Viennot, France Culture

Les engagements éthiques des multinationales peuvent-ils se limiter à des mots? Pour le moment ils relèvent de la soft law, mais l'association Sherpa cherche à les rendre contraignant devant la justice (hard law). Sa cible, Samsung, cité à comparaître devant un tribunal français...

... Le but est de rendre les multinationales responsables juridiquement quand elles, ou leurs sous-traitants, violent les droits humains.

Pour le moment les engagements éthiques que prennent ces entreprises se limitent à un rapport de responsabilité sociale, RSE...

Mais on est là dans la soft law, c'est à dire qu'il n'y a pas de contrôle de ce qui y est écrit, et pas de sanction quand les engagements ne sont pas manifestement respectés.

L'objectif de la procédure juridique d'aujourd'hui est donc de faire passer la soft law, dans la hard law, c'est un enjeu très important...[Fait aussi référence à Auchan]

 

Read the full post here

Article
+ Français - Hide

Author: Sherpa

Sherpa a annoncé, aujourd'hui 17 décembre, avoir cité, avec Indecosa-CGT, le géant de l'électronique, Samsung Electronics France (SEF) et Samsung Monde à comparaître devant le tribunal de Bobigny pour pratiques commerciales trompeuses...Dans un communiqué de presse paru ce jour, l'association Sherpa souligne que « la solidité des éléments du rapport de China Labor Watch (CLW) a convaincu Sherpa de la pertinence d'utiliser la citation directe. »...Sherpa n'en est pas à sa première tentative contre l'entreprise qui est perçue dans l'esprit des Français comme la 2e entreprise éthique...L'audience aura le 11 janvier 2017 (c'est bien 2017 ??oui). Mais pour Sherpa, ce contentieux dépasse le simple cas de Samsung. « Le fait de rendre plus contraignants les engagements éthiques, et que le juge puisse sanctionner les entreprises qui profitent de cette image alors qu'elles ne respecteraient pas leurs engagements est plutôt de nature à donner de la valeur et de la fiabilité à ces engagements et à renforcer les droits des consommateurs » insiste Mme Guislain...

Read the full post here