abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapelocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewprofilerefreshnewssearchsecurityPathtagticktooltiptwitteruniversalityweb

Esta página no está disponsible en español y se muestra enFrench

Artículo

Le pétrolier britannique Tullow confirme 58 cas de Covid-19 au sein de son effectif au Ghana

Au Ghana, le producteur d’hydrocarbures Tullow Oil a annoncé que 58 de ses travailleurs en offshore viennent d’être testés positifs au coronavirus. Une situation qui, tempère-t-elle, n’a pas affecté la production.

Parmi les employés touchés, on compte un travailleur à bord d’une installation flottante de production, de déchargement et de stockage (FPSO), ainsi que 57 personnes à bord du pétrolier qui lui est associé. Tous les travailleurs infectés ont été transférés à terre pour y être soignés.

Avec ses 8070 cas et 36 décès, le Ghana a le deuxième plus grand nombre de cas en Afrique de l’Ouest, derrière le Nigéria qui compte plus de 10 000 cas.

Tullow devient ainsi la compagnie énergétique la plus frappée par la crise dans le pays. Début mai, 695 travailleurs ont été testés positifs dans une usine de transformation de poisson dans la cité industrielle de la ville de Tema.

Story Timeline