abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb

Esta página no está disponible en Español y está siendo mostrada en French

Artículo

7 Feb 2022

Autor:
i24 News (Luxembourg)

Emirats arabes unis : Les agents de nettoyage et le personnel d'accueil de l'Expo 2020 de Dubaï victimes de travail forcé et de discrimination raciale, selon un rapport

"Expo 2020 de Dubaï: un nouveau rapport détaille les violations des droits du travail", 2 février 2022

Les agents de sécurité, les agents de nettoyage et le personnel d'accueil de l'Expo 2020 de Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), travaillent dans des conditions qui pourraient s'apparenter à du travail forcé, selon un groupe de défense des droits de l'homme.

Les travailleurs migrants employés à l'Exposition universelle - qui a lieu actuellement après avoir été retardée par le Covid-19 - affirment qu'ils ont été contraints de payer des frais de recrutement illégaux, qu'ils ont été victimes de discrimination raciale et que leurs passeports ont été confisqués, selon le rapport d'Equidem.

Surnommée "le plus grand salon du monde", l'Expo universelle accueille 192 pavillons nationaux, présentant les dernières idées en matière de technologie...

...[L]e rapport d'Equidem a mis en évidence la "déconnexion significative entre l'ambition déclarée de l'Émirat d'être un État moderne et internationalm et la réalité de la discrimination raciale et des pratiques de travail forcé auxquelles sont confrontés les travailleurs migrants".

"J'ai été honnêtement choqué de voir à quel point la non-conformité est répandue et à quel point le travail forcé est pratiqué", a déclaré Mustafa Qadri, l'un des auteurs du rapport d'Equidem et directeur exécutif du groupe, lors d'une interview. 

"Cela soulève des questions sur l'efficacité du système de travail aux EAU, car l'Expo est le projet le plus médiatisé du pays", a-t-il ajouté.

Les organisateurs de l'Expo et les autorités émiraties n'ont pas souhaité répondre aux demandes de commentaires.

Línea del tiempo