Un rapport dénonce le lobbying des géants de l'audit et de la comptabilité autour des politiques de l'Union européenne contre l'évitement fiscal

Autor(a): Olivier Petitjean, Observatoire des Multinationales, Publicado en: 11 July 2018

« Comment PWC et les "Big Four" noyautent les politiques européennes sur l'évasion fiscale », 10 juillet 2018

Le scandale des LuxLeaks est venu mettre en lumière le rôle central des géants de l'audit et de la comptabilité – Pricewaterhousecoopers (PWC), Deloitte, KPMG et EY, surnommés les « Big Four » — dans l'industrie de l'évitement fiscal...Et pourtant, c'est à ces mêmes géants de l'audit et de la comptabilité que fait appel l'Union européenne pour élaborer sa politique de lutte contre l'évitement fiscal. Le rapport de Corporate Europe Observatory montre l'omniprésence de PWC et de ses concurrentes à tous les niveaux de décision...« Si nous voulons que les multinationales paient leur juste part d'impôts, il faut créer un mur étanche entre les législateurs et l'industrie de l'évitement fiscal », conclut Vicky Cann, de Corporate Europe Observatory. C'est ce que l'Organisation mondiale de la santé, assiégée par les lobbyistes de l'industrie du tabac, a fini par décider. Une initiative qui pourrait être reproduite dans d'autres secteurs.

Lea todo el artículo aquí

Empresas relacionadas: Deloitte Touche Tohmatsu KPMG PWC Logistics