Este contenido es parte de un artículo más largo, pero no está disponible en español. Sin embargo recomendamos que pueda leerlo en el contexto de este texto:

Huile de palme : action en justice des associations environnementales contre la raffinerie de Total

Autor(a): Amis de la Terre, Publicado en: 11 July 2018

Jusqu'à 550 000 tonnes d'huile de palme et de dérivés pourront être importées chaque année par Total pour produire du carburant à La Mède, soit une augmentation de 64% des importations françaises d'huile de palme. Avec de tels volumes, des dizaines de milliers d'hectares de forêts tropicales pourraient être détruits, avec des conséquences dramatiques sur le climat et la biodiversité...Enfin, Total a échoué à démontrer que des projets alternatifs et moins nuisibles pour la planète avaient été envisagés. « L'huile de palme est en réalité la pire voie de reconversion pour le site de La Mède...Total doit proposer un projet qui préserve les emplois et soit économiquement viable, écologiquement durable », explique Julie Marsaud, coordinatrice du réseau Forêt de France Nature Environnement...Plus globalement, la transition écologique est un défi pour la zone industrialo-portuaire du port de Marseille-Fos, sa transformation est un enjeu fort dont l'ensemble des parties prenantes doivent se saisir pour qu'elle soit juste et menée de manière anticipée : Etat, collectivités, citoyens, industriels, salariés et syndicats.

Lea todo el artículo aquí