« Ranking Digital Rights » classe les entreprises du web et des télécoms en matière de respect de la vie privée et liberté d’expression

Auteur: Delphine Cuny, L'Obs et Rue 89 (France), Publié le: 13 November 2015

« Google protégerait mieux vos « droits numériques » que Facebook », 4 novembre 2015

Le meilleur garant de la liberté d’expression et du respect de la vie privée en ligne serait donc Google  ? C’est ce qu’il ressort d’un classement établi après plus de deux ans d’études par le groupe de réflexion New America Foundation… Ce « Ranking Digital Rights » attribue dans l’ensemble de mauvaises notes aux seize géants du Web et des télécoms passés au crible, en particulier à Facebook…Cette initiative à but non lucratif, [est] destinée à promouvoir la liberté d’expression et le respect de la vie privée – «  des droits de l’homme qui s’étendent au champ numérique  »…Le classement s’appuie sur différents standards tels que les « principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme  » de l’ONU et les grands engagements de la Global Network Initiative…«…Nous espérons que cet index conduira à plus de transparence de la part des entreprises, ce qui peut donner le pouvoir aux utilisateurs de faire des choix éclairés dans la façon dont ils se servent des technologies. » [a déclaré la directrice du projet]…[Fait aussi référence à AT&T, Axiata, Etisalat, LinkedIn, Microsoft, Orange, Vodafone, Yahoo]

Tout lire

Entreprises concernées: Alphabet AT&T Etisalat Facebook Google (part of Alphabet) LinkedIn (part of Microsoft) Microsoft Orange Vodafone Yahoo! (part of Verizon)