États-Unis : Impacts de l’industrie du tabac sur les droits des travailleurs en Caroline du Nord

Crédit photo: Briana Connors / FLOC

En début 2010, Oxfam America et le Comité syndical des ouvriers agricoles (FLOC) commencent une étude d’impact sur les droits de l’homme (EIDH) pour évaluer l’impact de l’industrie du tabac sur les droits des travailleurs agricoles dans les champs de la Caroline du Nord grâce à l’outil « Droits devant ». L’évaluation a été conçue pour recueillir des informations et évaluer six principaux droits de l’homme : le droit à des conditions de travail justes et favorables ; le droit à la santé ; le droit de ne pas être soumis au travail forcé et obligatoire ; le droit à un logement convenable ; l’élimination du travail des enfants ; et le droit à la liberté d’association. Dans le cadre de l’EIDH, 86 entretiens individuels ont été réalisés avec plus de 100 ouvriers agricoles travaillant dans des plantations de tabac dans 34 camps de travail. Des entretiens ont également été organisés avec d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement du tabac, tels que Phillip Morris USA et Philip Morris International, et des représentants d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.

Une équipe de chercheurs du FLOC a mené l’évaluation sur une période de 18 mois avec le soutien d’Oxfam. L’évaluation a révélé des cas de violation de chacun des droits qui ont été examinés et analysés dans un rapport final. Résumé de Oxfam America : « FLOC a utilisé le processus d’évaluation pour compléter les efforts de campagne en cours visant à améliorer les conditions de travail des récolteurs de tabac pour le compte des fournisseurs de RJ Reynolds. Le processus a ouvert un nouveau dialogue entre FLOC et l’entreprise. Velasquez, le président de FLOC et les hauts dirigeants de Reynolds sont en dialogue pour mettre en place un mécanisme de traitement des plaintes en faveur des travailleurs intervenant sur leur chaîne d’approvisionnement. FLOC continue de se battre en faveur de la liberté d’association pour accompagner le mécanisme de traitement des plaintes afin de le rendre efficace. Suite à l’évaluation, Phillip Morris USA a commencé à exiger à l’ensemble des producteurs nationaux de certifier que leur tabac est produit conformément à leur politique de “bonnes pratiques agricoles”, entre autres mesures. Oxfam et FLOC se félicitent de ces mesures, mais soulignent que des lacunes importantes subsistent dans les pratiques de l’industrie.

En novembre 2014, deux députés britanniques ont mené une mission d’enquête dans les champs de tabac de la Caroline du Nord et ont publié un rapport sur leurs conclusions. Les liens suivants présentent d’autres informations sur cette étude de cas : mai 2014 ; Déc. 2012.

Chronologie :

Mars 2010 : Oxfam America noue un partenariat avec le Comité syndical des ouvriers agricoles (FLOC) pour évaluer l’impact de l’industrie du tabac sur les droits des travailleurs agricoles en Caroline du Nord.

Déc. 2010 : L’étude d’impact sur les droits de l’homme est clôturée et le rapport final (“A State of Fear”) est publié.

Janv. 2011 — en cours : Le processus de l’étude d’impact sur les droits de l’homme (EIDH) ouvre un nouveau dialogue entre l’industrie du tabac et FLOC pour mettre en place un mécanisme de traitement des plaintes en faveur des travailleurs intervenant sur leur chaîne d’approvisionnement.

Nov. 2014 : Des députés britanniques ont mené une mission d’enquête dans les champs de tabac de la Caroline du Nord et ont publié un rapport intitulé “A Smokescreen for Slavery: Human Rights Abuses in UK Supply Chains.”