Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

21 grandes entreprises du jeu vidéo prennent des mesures pour réduire leur impact sur l'environnement

Auteur: Alexis Zema, Le Figaro (France), Publié le: 2 October 2019

« Les grandes entreprises du jeu vidéo s'allient pour réduire leur impact sur l'environnement », 25 septembre 2019

Vingt-et-une grandes entreprises du jeu vidéo viennent à la rescousse de l’environnement: lundi, les Nations unies ont annoncé l’initiative «Playing for the Planet», qui regroupe des firmes comme Microsoft, Sony, ou encore Google. Son but est d’éveiller les consciences de la communauté des joueurs sur les enjeux liés à l’environnement. Mais surtout combattre le réchauffement climatique avec des changements au sein de la chaîne de production, comme des composants avec une empreinte carbone moindre pour les consoles de jeux. «L’engagement des 21 entreprises réduira les émissions de CO2 de 30 millions de tonnes pour 2030» affirment les Nations unies sur son site officiel,

Chaque entreprise a annoncé ses initiatives pour sauvegarder l’environnement. Playstation et Microsoft s’engagent par exemple à réduire leur empreinte carbone dans les années à venir...

En ce qui concerne la sensibilisation de la communauté de joueurs, des entreprises comme Ubisoft s’engagent à intégrer des thèmes liés à l’environnement directement dans des jeux vidéo...

Tout lire

Entreprises concernées: Alphabet Google (part of Alphabet) Microsoft Sony