Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Adecco et L'Oréal relaxés pour discrimination à l'embauche

Auteur: Verena von Derschau, AP, Publié le: 2 June 2006

SOS-Racisme a subi un sérieux revers jeudi devant le tribunal correctionnel de Paris qui a relaxé les sociétés Adecco et Laboratoires Garnier (groupe L'Oréal), ainsi que trois anciens cadres, qui étaient poursuivis par l'association pour avoir pratiqué la discrimination raciale lors du recrutement de démonstratrices en 2000. SOS-Racisme a immédiatement annoncé son intention de faire appel de cette décision qualifiée "d'inique" par son vice-président, Samuel Thomas. "Cette décision est extrêmement inquiétante car elle engendre le désespoir envers la justice française"...

Tout lire

Entreprises concernées: Adecco Group Garnier (part of L'Oreal) L'Oreal