Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Afrique: L’acquisition de terres à grande échelle pourrait entrainer une augmentation des conflits fonciers et affecter la sécurité alimentaire selon une étude récente de la BAD et de l'AFD

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
23 February 2012

La situation foncière en Afrique à l’horizon 2050

Auteur: Agence française de développement

Cette étude a été réalisée dans le cadre du projet Afrique 2050...[e]ngagé en 2009 conjointement par la BAD [Banque Africaine de Développement] et l’AFD [Agence Française de Développement]...Transition démographique tardive, pression croissante sur les terres, difficile mise en place d’une gouvernance foncière et d’une politique de gestion durable des ressources naturelles, sont autant de facteurs qui pèsent lourdement sur la question foncière en Afrique subsaharienne. Au cours des prochaines décennies, les agriculteurs connaîtront-ils autant de difficultés à vivre de leur terre ?...cette étude tente d’apporter des éléments de réponse à ces questions et propose une méthode pour comprendre ce qui pourrait advenir en matière de sécurité foncière et alimentaire, de conflits portant sur les terres et de logement, si se prolongeaient ou s’amplifiaient les tendances observées aujourd’hui.

Tout lire

Article
1 January 2012

[PDF] La situation foncière en Afrique à l’horizon 2050

Auteur: Alain Durand-Lasserve et Étienne Le Roy [BAD (Banque Africaine de Développement), AFD (Agence Française de Développement)]

Cette étude a été réalisée dans le cadre du projet Afrique 2050...engagé en 2009 conjointement par la Banque Africaine de Développement et l’Agence Française de Développement. [Elle] vise à explorer de façon systématique les principaux secteurs et les enjeux déterminants pour l’avenir des pays africains d’ici à 2050 : démographie, santé, ressources naturelles, industrialisation, conflits, migrations, marchés, agriculture, foncier...[Selon l'étude], les investissements étrangers dans le foncier conduisent à la formation de grandes exploitations à forte intensité capitalistique par absorption, déplacement et/ou éviction, avec ou sans indemnisation, de petites exploitations situées dans les zones ayant fait l’objet d’acquisitions massives de terres...une pression croissante s’exercera sur des terres abusivement considérées comme inutilisées ou vacantes...Cette évolution peut remettre en cause la sécurité alimentaire...Des conflits fonciers liés à l’acquisition à grande échelle de terres agricoles peuvent surgir...L’augmentation du prix du sol, l’accélération du processus de formalisation des marchés fonciers et l’affaiblissement de la propriété coutumière entraîneront l’exclusion de l’accès au sol d’une partie importante de la population rurale et urbaine.

Tout lire