Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Afrique: Les industries minières se tournent lentement vers les énergies renouvelables, selon une analyste

Auteur: Maimouna Dia, La Tribune Afrique (Maroc), Publié le: 25 October 2019

"Innovation : les compagnies minières se tournent vers les énergies renouvelables", 25 octobre 2019

Les compagnies minières expérimentent la production de leur propre énergie par des sources renouvelables, comme le solaire photovoltaïque. Le dernier à avoir tenté l'expérience est la compagnie minière Caledonia Mining au Zimbabwe...la société annonçait son projet d'installation d"une centrale solaire photovoltaïque au niveau de sa mine d'or...d'une capacité de 12,5 MW, l'ouvrage devrait couvrir les besoins en énergie pour l'exploitation du site... 

Au Burkina Faso, la mine d'Essakane développée par Iamgold a implanté localement une centrale solaire d'une capacité de 15MW, alors qu'au Mali un projet similaire mené par la société aurifère B2 Gold porte sur une centrale solaire de 30 MW. Au Ghana, les miniers sont encouragés à développer des projets similaires : le gouvernement prévoit de réduire la fourniture d'électricité aux entreprises minières...

Les entreprises minières sont souvent implantées au niveau des sites isolés, loin des réseaux électriques, rendant difficile tout raccordement. « Celles qui sont raccordées aux réseaux font ressortir un paradoxe, car bénéficiant de l'électricité de pays qui peinent à assurer la fourniture à sa population, alors que les entreprises ont les capacités financières de produire leur propre électricité », a déclaré Gilles Parmentier...

« Dans l'industrie extractive, les tractations avec le gouvernement pour le recours à des solutions non carbone en termes de pollutions devraient débuter dès l'obtention du droit d'exploitation du sol », affirme Jacques Olao [directeur et Co-fondateur d'African Solar Academy]...La solution résiderait également dans la mise en place de politiques incitatives, caractérisées par une réduction des taxes sur les équipements en énergies renouvelables pour les entreprises minières...

Tout lire

Entreprises concernées: B2Gold IamGold