Amiante : les victimes prises de court par la justice

Auteur: Eliane Patriarca, Libération (France), Publié le: 17 May 2013

La cour d’appel de Paris a annulé 8 mises en examen…dans le dossier de l’usine Ferodo-Valeo. Un arrêt inacceptable pour les associations…[et] qui éloigne encore la possibilité d’un procès pénal de l’amiante alors…que cette fibre mortelle…cause plus de 3 000 morts par an en France…Les arguments de la cour d’appel sont «hallucinants» pour Michel Ledoux, avocat de l’Andeva…La cour d’appel ose en outre affirmer que la volonté du Comité permanent amiante (CPA)…était «d’accompagner la prévention du risque amiante»…Le CPA…avait un seul objectif : retarder autant que possible l’interdiction du minéral…L’Andeva estime que la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris est «disqualifiée» par cet arrêt qui «glorifie» l’action du CPA. Elle a décidé de se pourvoir en cassation.

Tout lire

Entreprises concernées: Valeo