Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Arabie Saoudite : Google refuse de supprimer une application qui permet aux hommes de restreindre la liberté de mouvements des femmes

Auteur: Stan Adkens, Développez.com, Publié le: 5 March 2019

« Google ne supprimera pas l'application du gouvernement saoudien qui suit les femmes », 3 mars 2019 

Google refuse de supprimer Absher, l'application controversée du gouvernement saoudien…qui rend la fuite de l'Arabie Saoudite si difficile pour les femmes qui cherchent à échapper aux conditions difficiles de vie pour trouver exile à l’étranger. [En effet, Absher permet aux hommes saoudiens de suivre les femmes et de contrôler où elles voyagent, au motif qu'elles respectent toutes leurs conditions.]

Absher est…disponible sur [Google Play et] Apple Store. Les deux sociétés, Apple et Google, ont été accusées le mois dernier d’avoir aidé à « faire respecter un système d’apartheid des genres » en Arabie Saoudite…

La représentante démocrate Jackie Speier, Ilhan Omar, et Rashida Tlaib, et 11 autres membres du Congrès avaient exigé le 21 février que Google et Apple retirent l'application de leur boutique. Mais, selon un article de Business Insider publié [le 2 mars], Google a rejeté les appels visant à supprimer l’application…et a déclaré au bureau de Jackie Speier que Absher ne viole pas ses termes de service…Le jeudi [28 février], Apple a déclaré au bureau de Speier qu’il est toujours en train d'examiner Absher…

Les 14 membres du Congrès…ont déclaré que Google et Apple sont « complices de l'oppression des femmes saoudiennes » pour avoir accueilli l'application dans leur boutique…[et] que « Les réponses reçues jusqu'ici d'Apple et de Google sont profondément insatisfaisantes ». Ils également ont noté qu’« A ce jour, l'application Absher reste disponible dans Apple Store et Google Play Store, même s'ils peuvent facilement la supprimer...»

Tout lire

Entreprises concernées: Apple Google (part of Alphabet)