Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Argentine : Deux anciens dirigeants de l'usine Ford condamnés pour avoir facilité la détention et la torture d'ouvriers pendant la dictature militaire

Auteur: AFP et Le Figaro (France), Publié le: 13 December 2018

« Dictature argentine: d'anciens dirigeants de Ford condamnés », 11 décembre 2018

Deux anciens dirigeants de l'usine Ford…près de Buenos Aires, ont été condamnés…à 10 et 12 ans de prison pour avoir facilité la détention et la torture d'ouvriers pendant la dictature militaire (1976-1983)… 

Le tribunal de San Martin a prononcé une peine de 10 ans de prison contre l'ancien directeur, Pedro Muller, de 12 ans pour le patron de la sécurité, Hector Sibilla, et de 15 ans contre l'ancien général Santiago Riveros, qui dirigeait le centre de détention et de torture Campo de Mayo, où ont été détenus plusieurs ouvriers.

De nombreux militaires, policiers et civils ont déjà été condamnés pour les crimes commis durant la dictature militaire, de 1976 à 1983, mais ce procès est emblématique car il met en évidence la complicité du monde de l'entreprise avec la junte militaire… 

Tout lire

Entreprises concernées: Ford