Ce contenu fait partie de plusieurs histoires. Nous vous recommandons de lire ce contenu dans le contexte des histoires suivantes :

Assassinat de Romero, dirigeant syndical de Nestlé en Colombie : Requête contre la Suisse auprès de la Cour européenne des droits de l’homme

Auteur: European Center for Constitutional and Human Rights (ECCHR) , Publié le: 18 December 2014

La Suisse a refusé d’éclairer le rôle de Nestlé dans l’assassinat de son travailleur et syndicaliste colombien Luciano Romero. Le European Center for Constitutional and Human Rights (ECCHR) a dès lors déposé une requête contre la Suisse au nom de la veuve de Romero auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) à Strasbourg. Le ECCHR fonde son argumentation juridique sur le droit à la vie…et le droit à une requête effective…de la Convention européenne des droits de l’homme. Il revient à présent à la CEDH de déterminer si la justice suisse a rempli son obligation d’enquêter de manière effective sur la responsabilité de Nestlé en Suisse dans la mort de Romero…Selon les statistiques colombiennes, près de 3000 syndicalistes ont été assassinés depuis le milieu des années 80; 13 d’entre eux travaillaient pour Nestlé…La justice suisse a rejeté tous les recours contre Nestlé dans l’affaire Romero. Le Tribunal fédéral s’est dernièrement à nouveau reposé sur la prescription des infractions…

Télécharger le document