Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Attaques xénophobes en Afrique du Sud

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
5 September 2019

Vodacom Congo condamne les attaques xénophobes perpétrées contre les citoyens congolais en Afrique du Sud

Auteur: Le Coporate Affairs

Vodacom Congo condamne vigoureusement les attaques perpétrées ces derniers jours contre nos concitoyens congolais basés en Afrique du Sud. Etant une entreprise respectueuse et promotrice des droits humains, Vodacom dénonce toutes formes de violence, principalement, celles contre les ressortissants étrangers résidant en Afrique du Sud. Ces violences compromettent la coopération économique sur le continent et porte atteinte à l'unité ainsi qu'à la solidarité entre les États africains.

...Nous invitons également tous les pays africains à protéger les droits de l'homme en luttant contre toute forme de xénophobie et d'escalade de représailles afin de prévenir les crises touchant les droits des citoyens partout en Afrique.

Il sied de rappeler que Vodacom Congo soutien le 16ème Objectif de Développement Durable qui vise la paix ainsi que le respect des droits humains pour un monde meilleur.

Tout lire

Article
4 September 2019

En Afrique du Sud, les attaques xénophobes ont fait sept morts

Auteur: AFP et Le Monde (France)

L’Afrique du Sud a renforcé sa sécurité, mercredi 4 septembre, après des attaques xénophobes qui ont fait sept morts dans la région de Johannesburg et déclenché des représailles contre des commerces sud-africains dans les villes nigérianes...

Des dizaines de magasins ont été détruits et des camions soupçonnés d’être conduits par des étrangers ont également été brûlés. Cette flambée de violences suscite inquiétude et colère dans plusieurs pays africains qui comptent de nombreux ressortissants en Afrique du Sud.

...Le géant sud-africain MTN, leader des télécommunications en Afrique, a annoncé la fermeture « jusqu’à nouvel ordre » de toutes ses agences au Nigeria, son plus grand marché avec 190 millions d’habitants, après une série d’attaques contre ses magasins...

Tout lire

Article
26 August 2019

Afrique du Sud : Vague d'attaques xénophobes contre les camionneurs immigrants

Auteur: Le Figaro avec AFP

« Vague d'attaques xénophobes contre des routiers en Afrique du Sud », 26 août 2019

...Des groupes de camionneurs sud-africains auraient attaqué des chauffeurs étrangers à coups de pierres, avec des couteaux, des fusils et des cocktails Molotov, tuant plus de 200 personnes et forçant des centaines de routiers à quitter leur emploi...

...Le directeur de HRW pour l'Afrique australe, Dewa Mavhinga, a appelé le gouvernement sud-africain à «traduire en justice les auteurs» de ces agressions. «Les autorités sud-africaines ne protègent pas les chauffeurs de camions étrangers contre les violences ni ne mènent d'enquêtes efficaces sur les personnes impliquées de manière crédible dans les attaques», a déclaré Dewa Mavhinga. Le porte-parole du ministère du Travail, Makhosonke Buthelezi, a déclaré que son département n'était pas au courant du rapport de l'ONG mais que le gouvernement avait nommé un comité interministériel pour examiner la question et avait tenu plusieurs réunions avec les employeurs et les camionneurs à Durban...

...L'Afrique du Sud est une destination importante pour les migrants économiques d'Afrique australe, beaucoup venant du Lesotho, du Mozambique et du Zimbabwe voisins à la recherche de travail.

 

Tout lire