Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Bangladesh : Arrêt des poursuites contre des travailleurs de l'habillement qui avaient manifesté pour l'augmentation du salaire minimum

Auteur: Union syndicale Solidaires , Publié le: 28 October 2019

« Arrêt des poursuites contre des travailleur-se-s qui avaient manifesté pour l'augmentation du salaire minimum », 24 octobre 2019

Ils ont été des centaines de milliers à se mobiliser, en 2018 et 2019, suite à l'annonce d'une augmentation dérisoire du salaire minimum, un des plus faibles au monde. Les ouvrier-e-s de l'habillement poursuivi-e-s par les propriétaires de deux usines (Shin Shin et une du groupe Hameem) pour avoir manifesté ont vu les accusations contre eux abandonnées suite au retrait des plaintes qui les visaient. C'est une victoire pour les travailleur-se-s mobilisé-e-s pour l'augmentation du salaire minimum au Bangladesh.

Face à cette mobilisation d'ampleur, les gérants d'usines de confection et le gouvernement bangladais, main dans la main, ont fait subir aux ouvrier-e-s une répression sans précédent : un manifestant a été abattu, des dizaines ont été blessé-e-s dans les rues par la police, près de 12000 licencié-e-s ou mis-es sur listes noires de 104 usines, 65 arrêté-e-s et emprisonné-e-s et des centaines d'autres ont fait l'objet de représailles sous la forme d'accusations inventées de toutes pièces par leurs patrons, ayant donné lieu à des poursuites judiciaires...

...Grâce à la pression des ONG, des syndicats et des travailleur-se-s au Bangladesh, des organisations internationales et des citoyen-ne-s, les ouvrier-e-s connaissent une première victoire. 

Tout lire