Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/2-ong-déposent-une-plainte-en-france-contre-bnp-paribas-pour-complicité-de-crimes-contre-lhumanité-pour-ses-activités-au-soudan#c195785

BNP Paribas visé par une plainte pour "complicité de crimes contre l'humanité" au Soudan (ONG)

Auteur: AFP, Publié le: 26 September 2019

...Une plainte pour "complicité de crimes contre l'humanité, de génocide et d'actes de tortures" commis au Soudan entre 2002 et 2008 a été déposée jeudi à Paris contre BNP Paribas, ont annoncé la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) et la Ligue des droits de l'Homme. Cette plainte avec constitution de partie civile a été déposée au tribunal de Paris par les deux ONG et neuf militants soudanais victimes de persécutions au Darfour...

Ils y accusent le groupe bancaire, qui a plaidé coupable aux États-Unis en 2014 de violation de l'embargo américain contre le Soudan et s'est acquitté d'une amende record de 8,9 milliards de dollars, de s'être rendu complice, "en permettant leur financement et en les facilitant, des crimes (...) commis par le gouvernement soudanais". La plainte...accuse aussi la banque de "blanchiment et de recel de ces crimes"...

BNP Paribas est déjà visée par une information judiciaire pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité pour des faits commis au Rwanda: plusieurs ONG accusent le groupe bancaire d'avoir financé en 1994 un achat d'armes au profit de la milice hutu.

Tout lire