Bouygues, CFAO et la Fondation Sanofi Espoir soutiennent l’AMREF Flying Doctors pour créer le Club Santé Afrique

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
25 December 2011

Bouygues, CFAO et la Fondation Sanofi Espoir s’unissent pour créer le Club Santé Afrique avec l’AMREF [Afrique]

Auteur: Entreprise citoyenne [France]

Bouygues, CFAO et la fondation Sanofi Espoir s’associent à l’AMREF Flying Doctors, 1ère ONG africaine de santé publique, pour lancer le Club Santé Afrique, premier collectif de fondations , d’entreprises, d’association et d’experts africains, dédié à la mise en oeuvre de programmes de santé sur le continent africain...« Il s’agit ici de créer une meilleure coordination en amont et une meilleure efficacité des programmes sur le terrain. L’idée est aussi de développer des programmes qui ont fait la preuve de leur réussite en Afrique orientale et de partager ces bonnes pratiques avec les pays d’Afrique de l’Ouest... » ont souligné le professeur Souleymane Mboup et le docteur Teguest Guerma, dirigeants africains de l’AMREF...[Les programmes qui seront bientôt lancés ont] comme objectifs prioritaires...d’améliorer l’accès aux soins des populations rurales...de soutenir les activités des personnels de santé ruraux grâce à la télémédecine...de renforcer la formation des personnels de santé africains...d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement...

Tout lire

Article
14 December 2011

Bouygues, CFAO et la Fondation Sanofi Espoir s’unissent pour créer le Club Santé Afrique avec l’AMREF

Auteur: AMREF Flying Doctors, Bouygues, CFAO, Fondation Sanofi Espoir

Bouygues, CFAO et la fondation Sanofi Espoir, s’associent à l’AMREF Flying Doctors, 1ère ONG africaine de santé publique, pour lancer le Club Santé Afrique, premier collectif de fondations , d’entreprises, d’association et d’experts africains, dédié à la mise en oeuvre de programmes de santé sur le continent africain...le Club Santé Afrique a pour vocation de mutualiser les ressources financières et les expertises complémentaires pour améliorer les conditions d’accès à la santé des populations africaines, en appui des politiques de santé des pays bénéficiaires...« Il y a trop de programmes « en tâche de léopard » sans communication et coopération entre les partenaires, qui ne vont pas toujours dans l’intérêt des populations. Lutter efficacement contre les maladies et la mortalité materno-infantile...demandent au contraire de rassembler les partenaires publics, privés et associatifs pour aller plus loin ensemble. C’est cette vision partagée qui nous a convaincus de créer le Club Santé Afrique », a déclaré Caty Forget, au nom des membres fondateurs du Club. [Fait également référence à Orange et Accenture].

Tout lire