BP adopte une résolution qui l'oblige à intégrer l'Accord de Paris dans ses projets

Auteur: Miroir Mag , Publié le: 23 May 2019

« Au-delà des manifestations, BP entre dans une nouvelle ère – mais jusqu'où cela va-t-il ? », 21 mai 2019  

Dans un accord annoncé comme un "tournant" pour l'industrie des combustibles fossiles, le géant pétrolier BP a admis que ses plans pour l'avenir devaient désormais respecter les termes de l'accord de Paris sur les changements climatiques.

Avec une résolution de plus de 99% des voix, la société doit mettre l'accord au cœur de sa stratégie future.

Le président de la société, Helge Lund, a déclaré qu'une transition vers une économie à faibles émissions de carbone était "dans le meilleur intérêt" de la société.

[Il] a convenu que le monde était "sur une voie non durable", mais a nié les allégations de "greenwashing"…

Alors que l’Assemblée générale a été invitée à approuver diverses résolutions, la plupart du temps a été consacrée à la discussion de deux seulement – toutes deux liées au changement climatique.

Le premier, qui oblige BP à intégrer l'accord de Paris dans ses projets, a été présenté par un groupe d'investisseurs institutionnels, soutenu par la société, et a bénéficié d'un soutien considérable.

Cependant, une deuxième résolution, qui aurait imposé des contrôles beaucoup plus stricts à la société, a été rejetée, même si une règle similaire a récemment été adoptée par le grand rival de BP, Shell.

La plupart des investisseurs ont déclaré que cette seconde résolution était trop lourde et trop rigide, bien qu'elle ait été soutenue par plus de 8% des actionnaires – ce qui n'est pas un pourcentage énorme, mais suffisamment pour que BP la prenne au sérieux…

Tous [manifestants, investisseurs et dirigeants d’entreprise] ont convenu que BP avait besoin d'une nouvelle stratégie…

Tout lire

Entreprises concernées: BP Shell