Brésil : Des experts dénoncent les politiques d'austérité du gouvernement en matière de culture après qu'un incendie ait détruit le musée national de Rio

Auteur: Claire Gatinois, Le Monde, Publié le: 4 September 2018

« Incendie du Musée de Rio : « Le fruit d'une négligence absolue » », 4 septembre 2018

Il était un peu plus de 2 heures du matin, lundi 3 septembre, quand les pompiers sont parvenus à neutraliser l’incendie. Après avoir été dévoré par les flammes pendant plus de six heures, le Musée ­national de Rio de Janeiro, au bord de l’effondrement, était déjà en cendres. « 200 ans d’Histoire détruits », ­titrait lundi en « une » le quotidien O Globo. « Une tragédie annoncée », complétait ­l’Estado de Sao Paulo...Le musée conservait des pièces de collection d’une valeur inestimable. Parmi elles, le squelette de Luzia, plus vieil Homo sapiens d’Amérique du Sud, daté de plus de 11 000 ans, des momies égyptiennes ou des squelettes de dinosaures… A en croire les premières estimations, seules 10 % des œuvres auraient été préservées, dont la météorite de Bendego...« Cet accident ne doit rien au ­hasard !, enrage Olivia Pedro, ­anthropologue à l’université ­fédérale de Rio, établissement en charge du musée et financé par l’Etat. Depuis des années, il y a une guerre contre le monde acadé­mique. On doit se battre pour notre survie. » Victimes de la crise et peu valorisées par les pouvoirs publics, la culture et les sciences ont fait l’objet de sévères coupes budgétaires ces dernières années. 

 

Tout lire