Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Broadspectrum, G4S et l’Australie règlent à l’amiable le recours collectif de migrants détenus en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour 47 millions d'euros

Auteur: AFP, Publié le: 14 June 2017

« Australie: les migrants détenus à Manus obtiennent un dédommagement », 14 juin 2017

L'équivalent de 47 millions d'euros va être versé à près de 2.000 réfugiés en dédommagement de leur détention dans un camp offshore australien très controversé, une décision saluée mercredi comme une victoire pour les droits de l'homme.

Cet arrangement à l'amiable va aussi permettre au gouvernement australien, et aux entreprises privées de sécurité Transfield [désormais Broadspectrum] et G4S chargées de la gestion du camp, d'éviter un procès.

Au total, 70 millions de dollars australiens devront être partagés entre 1.905 personnes qui sont ou ont été détenues depuis 2012 dans le camp de l'île de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon le cabinet d'avocat Slater and Gordon qui avait porté le recours collectif (class action)...

Les détenus de l'île de Manus avaient formé l'an dernier un recours pour demander des dédommagements pour le préjudice physique et moral subi.

Ils dénonçaient en outre une détention arbitraire en invoquant un jugement rendu l'an passé par la Cour suprême locale qui avait estimé "illégale" et "anticonstitutionnelle" la détention des demandeurs d'asile à Manus.

Les plaignants ont en outre obtenu 20 millions de dollars australiens de frais de justice...

Tout lire

Entreprises concernées: Broadspectrum (formerly Transfield Services) G4S Transfield Services (now Broadspectrum)