Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Bulletin Trimestriel sur la Responsabilité Juridique des Entreprises - Numéro 27, juin 2018

Auteur: Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l'Homme, Publié le: 26 June 2018

Bienvenue à notre bulletin trimestriel sur la responsabilité juridique des entreprises, qui met en relief un fait saillant tous les trimestres, de même que des développements importants en matière de responsabilité juridique des entreprises. La plateforme d'information sur la responsabilité juridique des entreprises sur notre site internet fournit des informations objectives et concises sur des procès contre des entreprises dans lesquels sont avancées des allégations de violations des droits de l'homme.

Thème du trimestre : Le recours aux lois sur la protection des consommateurs comme outil stratégique pour pousser les entreprises à faire preuve de diligence raisonnable et de transparence dans les chaînes d'approvisionnement mondiales. 

Le travail forcé, le travail des enfants, la discrimination, les salaires de misère, les conditions de travail non conformes aux normes de sécurité, le harcèlement et d'autres violations des droits de l'Homme perpétrés dans les chaînes d'approvisionnement mondiales des entreprises sont bien documentés. Des allégations de pratiques esclavagistes dans l'industrie des fruits de mer et de la pêche en Asie du Sud-Est; les conditions de travail dangereuses et le travail des enfants dans les mines africaines d'or, de diamant et de cobalt qui approvisionnent les sociétés multinationales; les instances de harcèlement sexuel et de discrimination contre les femmes qui travaillent dans les usines de fabrication de vêtements en Asie ne sont que quelques exemples tristement célèbres. Les chaînes d'approvisionnement sont complexes , multidimensionnelles et elles dépendent fortement de la sous-traitance, ce qui permet aux entreprises de se soustraire facilement à leurs responsabilités vis-à-vis des violations des droits de l'Homme sous prétexte d'un manque de contrôle et/ou de connaissance de la situation chez leurs fournisseurs. Cependant, avec la montée du consumérisme responsable, les entreprises font face à une pression croissante de la part des consommateurs qui exigent de plus en plus d'informations sur l'origine, la production et les chaînes d'approvisionnement des biens qu'ils achètent

Tout lire