Burkina Faso: Bissa Gold s'explique face aux communautés qui lui reprochent de ne pas respecter ses engagements

Auteur: Timothée Some, Sidwaya (Burkina Faso), Publié le: 24 April 2018

"Crise entre populations riveraines et Bissa Gold : Le gouverneur du Centre-Nord rencontre les protagonistes", 19 avril 2018

«Il y a une crise qui oppose l’administration de Bissa Gold et les populations riveraines impactées par l’exploitation minière. Nous avons jugé opportun d’organiser une rencontre de concertation avec les parties prenantes (administration, Bissa Gold, populations riveraines….) pour échanger sur cette crise ». Ce sont, en ces termes, que le gouverneur...a décliné...l’objet de la rencontre de concertation entre les responsables de l’administration de Bissa Gold SA et les populations impactées par l’exploitation minière. «C’est de façon concertée qu’on pourra trouver des solutions pour le bonheur de tous», a-t-elle indiqué. Pour ce faire, elle a souhaité que les échanges puissent se dérouler de manière constructive pour les intérêts des différentes parties prenantes. «Pour y parvenir, il va falloir qu’on puisse échanger dans la courtoisie et le respect», a-t-elle souhaité...les populations impactées ont exposé des doléances liées, entre autres, au non-respect des promesses et engagements de Bissa Gold, à l’employabilité des riverains, à l’accompagnement des jeunes pour la formation professionnelle et à l’auto-emploi, la non satisfaction des actions de récupération des terres dégradées, la non transparence dans le processus de recrutement et l’indemnisation des personnes impactées...les responsables de la société minière ont expliqué les actions menées en faveur des populations impactées. Le directeur général adjoint de Bissa Gold...a cité le soutien des populations en engrais, la construction et l’équipement d’écoles sur demande, la dotation d’équipement des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), le financement de microprojets, la réalisation de forages. En plus de ces réalisations...Bissa Gold verse à l’Etat depuis 2013 par an 1 284 875 000 F CFA au titre des taxes superficiaires, soit 5 187 500 000 F CFA en cinq ans...une partie de ces taxes est reversée aux communes...Enfin, les autorités provinciales et communales se sont également exprimées...Au terme des échanges, des recommandations ont été formulées pour une sortie de crise.

Tout lire